10ème journée de Liqui Moly Starligue : la forme d’Istres avant d’affronter le H

img

Après avoir décroché leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de France mercredi soir à Créteil (29-34), nos Nantais doivent maintenant se focaliser sur le championnat avec la réception d’Istres. Un effectif quelque peu renouvelé du côté d’Istres  Suite à sa 14ème place et son maintien en Liqui Moly Starligue la saison dernière, Istres a connu de nombreux mouvements cet été. En effet, 9 joueurs sont partis et 6 nouveaux joueurs sont arrivés. Parmi les départs importants, on retrouve Arnaud Tabarand qui est parti du côté de Cesson où il brille en ce début de saison (38% d’arrêts en moyenne), Guillaume Crépain qui après 4 saisons passées à Istres a mis un terme à sa carrière professionnelle, Jakob Mikkelsen qui après avoir montré de belles choses la saison dernière a été enrôlé par Porto et Andrea Guillaume qui est lui resté dans le championnat mais à Limoges. Pour pallier à ces départs, Istres a donc signé 6 nouveaux joueurs cet été : les espagnols Xoan Manuel Ledo (26 ans – gardien – Irun) et Alejandro Marquez (27 ans – arrière droit – Granollers), le danois Oliver Eggert (27 ans – arrière gauche – Sønderjyske), le serbe Marko Nikolic (24 ans – ailier gauche – Stal Mielec), le français Lucas Vanègue (26 ans – demi-centre – Cherbourg) et le retour de prêt de Jotham Mandiangu (22 ans – pivot – Besançon). Un début de saison difficile pour les Istréens Avec seulement 2 points pris sur les 9 premières journées de championnat, Istres est actuellement 15ème et premier relégable. Cette première partie de saison a donc commencé difficilement avec des défaites face à Montpellier, Aix, Limoges, Cesson, Paris, Nîmes, Saint-Raphaël et Chartres. Leur seule victoire de la saison a été lors de la réception d’Ivry, l’un de leurs adversaires directs pour le maintien dans un match qu’ils avaient maîtrisé (30-20). Ils ont malgré tout parfois montré de belles choses et échoué de peu à cause de quelques imprécisions durant la rencontre. On peut penser au match face à Limoges où ils n’étaient pas passés loin de réaliser un come-back victorieux (33-34), à Saint-Raphaël où après un match très serré ils n’étaient pas passés loin de l’emporter (33-32) et face à Chartres où ils avaient échoué de peu (32-34). Il s’agira donc côté istréen de savoir se montrer précis dans les matchs qui comptent le plus pour eux, notamment à Sélestat lors de la prochaine journée. Avec 290 buts encaissés et la 14ème défense du championnat (soit une moyenne de 32 buts par match), Istres connaît principalement des problèmes dans ce secteur de jeu. Cela peut sûrement s’expliquer par les nombreux changements qu’ils ont connus et le fait que les joueurs n’aient pas encore tous leurs automatismes, tout comme le gardien Xoan Ledo qui n’a pas encore totalement pris ses marques. L’attaque, quant à elle, est peut-être un motif d’espoir. En effet, même si avec 263 buts inscrits les Istréens sont la 12ème attaque du championnat, ils ont su se mettre efficaces avec un certain de nombre de matchs à 30 buts ou plus cette saison même face à des adversaires mieux taillés. Si l’on s’attarde sur l’historique des confrontations, le bilan est à l’avantage des Violets avec 14 victoires, 2 matchs nuls et 1 défaite en 17 matchs de championnat. La saison dernière dans deux rencontres assez serrées mais maitrisées, le H l’avait emporté 36-31 à la H Arena avant d’aller s’imposer 28-32 en terres istréennes. La dernière et unique victoire des Istréens face au H remonte au 2 juin 2010. Ils étaient alors venus s’imposer à Nantes sur le score de 25 à 31. Les joueurs à surveiller Andrea Parisini et Oliver Eggert en défense face à Sergio Perez. (Photo Pascal Della Zuana/Icon Sport) L’une des pièces maîtresses d’Istres est le pivot italien Andrea Parisini. Depuis son arrivée en Provence en 2019, celui-ci a su s’imposer pour devenir l’un des socles défensifs de cette équipe. Attention, il ne se cantonne toutefois pas qu’aux tâches défensives puisqu’il sait se montrer très adroit de l’autre côté du terrain aussi. Il avait notamment été le meilleur buteur istréen la saison dernière avec 111 réalisations à 78% de réussite. Au rang des joueurs fiables on retrouve également le jeune pivot Edgar Dentz, qui a su se faire sa place dans cet effectif la saison dernière et se montre précieux en défense et efficace au shoot (76% de réussite). Arrivé il y a déjà 4 ans, le danois Rasmus Nielsen est lui aussi l’une des valeurs sûres de cette équipe, se montrant précis sur son aile et à 7m. Le bras droit de Messaoud Berkous sera aussi à bien surveiller pour nos Nantais, lui qui est le meilleur buteur d’Istres en ce début de saison (40 buts inscrits donc 9 face à Aix et face à Paris). Pour les recrues, on peut évoquer Lucas Vanègue qui l’une des satisfactions de ce début de saison. Le meilleur joueur de Proligue la saison passée et deuxième meilleur buteur (203 réalisations) arrivé en provenance de Cherbourg a déjà pu montrer toute l’étendue de son talent en ce début de saison et prouver ainsi qu’il avait le niveau pour évoluer à cet échelon. Délivrant une performance de grande classe face à Nîmes (11/12), il tourne déjà à quasiment 5 buts par match. Xoan Ledo, lui, se cherche encore un match référence. S’il a été déterminant lors de la victoire face à Ivry avec 11 parades à 38% de réussite, il peine à trouver son rythme de croisière pour le moment. Le jeune international espagnol est l’un des gardiens espagnols les plus prometteurs et a pu montrer toute l’étendue de son talent ces dernières années en Liga Asobal comme en European League avec son ancien club d’Irun, charge à lui de prendre ses marques progressivement dans le championnat français. L’objectif pour le H demain soir sera de l’emporter face à son public et de rester ainsi invaincu à la H Arena tout en conservant la tête du championnat. Rendez-vous demain soir à 18h00 à la H Arena ou sur Bein Sports 2 pour avoir la réponse ! L’article 10ème journée de Liqui Moly Starligue : la forme d’Istres avant d’affronter le H est apparu en premier sur Tribune Nantaise.

×