img

Kylian Mbappé "ne voulait plus jouer en équipe de France" après la défaite contre la Suisse

L'Euro 2020 (devenu 2021 suite à son report) s'est terminé de manière tragique pour la France. Les Bleus se sont fait éliminer dès les 8e de finale par la Suisse après un scénario digne d'un blockbuster hollywoodien.Menés 0-1 dès la 15e minute de jeu, les bleus ont inversé la tendance en deuxième mi-temps via Benzema (57e, 59e) et Paul Pogba (75e). Alors qu'ils pensaient déjà au quart de finale, les Tricolores vont encaisser deux autres buts et concéder l'égalité qui les mène aux prolongations puis aux tirs au but.Durant la séance de tirs au but, tous les tireurs transforment leur essai. Les Helvètes ont commencé à tirer les premiers et ont converti leurs cinq tirs. Kylian Mbappé prend alors ses responsabilités et prend le cuir pour botter le dernier essai des Français. Malheureusement pour lui et les millions de Français qui le regardaient, le tir du natif de Bondy est complètement raté et la France est éliminée.???????????? the emotions in just 1 minute! #EURO2020 pic.twitter.com/UYDYDUyi5l— UEFA EURO 2024 (@EURO2024) June 28, 2021À la suite de la défaite française, certains supporters ont eu droit à leur moment de gloire, comme Luca. D'autres en revanche, ont choisi de déverser leur haine et leur frustration au travers de messages totalement déplacés et irrespectueux. Dans une interview donnée au Journal du Dimanche, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, a rapporté que Mbappé a très mal vécu ces messages et qu'il a reproché à sa fédération de ne pas l'avoir assez soutenu. "Je l’avais reçu après l’Euro, il trouvait que la Fédération ne l’avait pas défendu après son penalty raté et les critiques sur les réseaux". "Il était fâché, il ne voulait plus jouer en équipe de France", ajoute le Breton qui est persuadé que Mbappé "ne le pensait évidemment pas"."Vous savez ce que c’est, c’est un gagneur, il était très frustré, comme nous tous, par l’élimination... Il est tellement médiatisé. C’est un super mec, bien plus collectif qu’on ne le croit", conclut le président de 80 ans.

×