Le Clermont Foot 63 est tombé sur plus fort

img

Malgré une bonne entame de match et l’envie de faire du jeu comme à son habitude, le Clermont Foot 63 s’est logiquement incliné face à un Paris-Saint-Germain taille patron (0-5). Pourtant bien entrés dans la partie, les joueurs du Clermont Foot 63 ont rapidement cédé. Sur un centre en retrait de Sarabia, Messi détournait le ballon qui atterrissait dans les pieds d’un Neymar qui contrôlait et enchaînait avec une frappe à ras de terre imparable pour Mory Diaw (0-1, 9e). Mais, le Clermont Foot continuait à tenter d’imposer son jeu face à une équipe du PSG qui profitait de chaque ballon récupéré pour piquer les hommes de Pascal Gastien. C’est d’ailleurs sur un ballon perdu au milieu de terrain que le club de la capitale doublait la mise. Neymar et Messi combinait parfaitement avant que le Brésilien ne lance Hakimi dans la profondeur. Plus rapide, le latéral marocain enchaînait avec une frappe puissante qui se logeait sous la barre de Mory Diaw (0-2, 26e). Face à un PSG bien en place, les Clermontois ne parvenaient pas vraiment à se mettre en position de frappe. Et peu avant la pause, les Parisiens bonifiaient leur domination. Sur un coup-franc de Neymar déposé sur la tête de Marquinhos, le club de la capitale inscrivait son troisième but de la soirée (0-3, 38e). Komnen Andric proche d’ouvrir son compteur Menés, les Clermontois revenaient sur la pelouse avec de bonnes intentions après la pause. A l’image du premier acte, Florent Ogier et ses coéquipiers persistaient à vouloir imposer leur jeu. Une détermination qui était proche de porter ses fruits sur un coup de canon signé Komnen Andric. En pivot, l’attaquant serbe se débarrassait de son défenseur et envoyait une frappe puissante qui flirtait avec la transversale de Donnarumma (53e). Durant la suite de la seconde période, les débats s’équilibraient. Le CF63 tentait de produire un maximum de jeu comme à son habitude et le PSG profitait de chaque opportunité pour tenter d’aggraver la marque. Malgré les changements, le match ne perdait pas en intensité et les Parisiens parvenaient à retrouver la faille malgré un grand match d’un Mory Diaw qui multipliait les arrêts face à son club formateur et aux tentatives de la tête de Ramos (29e), Neymar (59e) ou encore Nuno Mendes (77e). Très en vue, comme Neymar qui lui offrait son premier but de la soirée, c’est Messi qui inscrivait à son tour son nom au tableau d’affichage. Bien servi par le Brésilien dans la surface, l’Argentin envoyait le ballon dans le petit filet d’une frappe précise (0-4, 79e). A peine cinq minutes plus tard, c’est encore lui qui scellait le score. Sur un chef d’œuvre. Servi en profondeur par Paredes, celui qui reste l’un des meilleurs joueurs du monde contrôlait de la poitrine avant de s’offrir un doublé grâce à un retourné acrobatique. Les 12203 spectateurs du stade Gabriel Montpied ne pouvaient que saluer ce geste incroyable. Comme au Camp Nou il y a quelques années, les « Messi, Messi » descendaient même des tribunes. Magnifique. Battus par un PSG des grands soirs, les Clermontois vont maintenant se tourner vers le déplacement à Reims, dimanche 14 août (à 15 heures sur Prime Video) lors de la deuxième journée de Ligue 1 Uber Eats. L’occasion pour les hommes de Pascal Gastien de lancer leur saison. Pascal Gastien : « Avant le match on espérait faire un peu mieux, mais vu la qualité de l’équipe d’en face il faut bien avouer qu’il n’y a pas eu photo. Mais, il y a eu des choses bien. Tout le monde était dans l’esprit de ce qu’on peut et doit faire face au PSG. Globalement, on a été plutôt bien en place, mais on a payé cher nos pertes de balle. Ce n’est pas une surprise. On l’avait déjà vu la saison passée et on l’a aussi vu durant leurs matchs de préparation. Sur un match de foot tout est envisageable, mais là, il faut reconnaître la supériorité de nos adversaires. Pour nous, le championnat va réellement débuter la semaine prochaine à Reims. On ira là-bas pour gagner comme chaque match que l’on joue. Ça nous a plutôt réussi la saison dernière. On va continuer à travailler pour aller de l’avant. Malgré le score, on a quand même fait de bonnes choses. » Feuille de match – Clermont Foot 63 0 – Paris-Saint-Germain 5 Clermont Foot 63 : Diaw – Seidu, Wieteska, Ogier (cap.), Borges – Gastien, Gonalons (Baiye, 85e) – Allevinah (Dossou, 73e), Cham (Magnin 73e), Rashani (Khaoui, 81e) – Andric. Paris-Saint-Germain : Donnarumma – Ramos (Mukiele, 67e), Marquinhos (cap.), Kimpembe – Hakimi, Verratti (Zaïre-Emery, 82e), Vitinha (Paredes, 67e), Nuno Mendes (Bernat, 78e) – Messi, Sarabia (Ekitike, 78e), Neymar. Buteurs. PSG : Neymar (9e), Hakimi (26e), Marquinhos (38e), Messi (79e, 85e). Cartons jaunes. CF63 : Allevinah (37e), Gonalons (67e). PSG : Vitinha (13e). Les réactions des coachs en vidéo The post Le Clermont Foot 63 est tombé sur plus fort appeared first on Clermont Foot.

×