Euro 2022 - Groupe B - L'ALLEMAGNE réussit son retour

img

Pour son entrée dans la compétition, l'Allemagne a très nettement battu le Danemark (4-0) grâce à Lina Magull, Lea Schüller, Lena Lattwein et Alex Popp. La Mannschaft a également touché les montants à quatre reprises. C'était le premier « choc » de cet Euro, entre l'équipe qui a remporté le plus de titres, l'Allemagne, et une équipe du Danemark qui reste sur une demi-finale et une finale après avoir éliminé son adversaire du jour lors de l’édition 2017 en quart de finale. La première période sera cependant à sens unique tant l'Allemagne a réalisé une belle prestation. Après dix minutes plus ou moins équilibrée et une opportunité sans réel danger de chaque côté, la Mannschaft a appuyé sur l'accélérateur. Felicitas Rauch envoyait une grosse frappe repoussée par la barre transversale de Lene Christensen, et Sara Däbritz ne parvenait pas à reprendre (10'). Rauch, encore, trouvait la transversale, encore, à peine trois minutes plus tard. Le ballon revenait sur Lea Schüller qui trouvait elle le poteau, puis un hors-jeu était signalé (13'). Des montants et un but L'Allemagne continuait à pousser, et cette fois c'est Christensen qui se mettait en évidence avec un gros arrêt sur une reprise manquée de Lina Magull (18'). Mais l'Allemagne ne laissait pas la frustration s'installer, et son pressing lui permettait d'ouvrir le score. Sur une molle passe en retrait de Signe Bruun pour Stine Ballisager, la défenseure se faisait contrer par Magull qui allait ensuite fusiller Christensen (1-0, 21'). Une ouverture du score logique, Magull concrétisant la très large domination allemande. La Mannschaft continuait de pousser et se procurait de nombreuses occasions plus ou moins dangereuses. Parmi elles, une frappe puissante de Klara Bühl sur une déviation de Schüller, qui passait juste au-dessus de la barre danoise (39'). Juste avant la pause, L'Allemagne passait tout près du but du break, mais Schüller perdait son duel avec Christensen, décisive (45+1'). Le Danemark n'aura pas réussi à se montrer à son avantage offensivement, à l'image d'une Pernille Harder très discrète. A noter malgré tout une belle frappe de Bruun à la demi-heure de jeu, obligeant Merle Frohms à une belle parade (29'). Malgré sa très large domination, l'Allemagne ne menait que d'un but à la pause et s'exposait à un retour danois à moins de faire la différence dès le retour des vestiaires. L'Allemagne en démonstration Comme en première période, le Danemark existait quelques minutes avant que l'Allemagne n'accélère pour aller chercher le but du break. Voeu exaucé dans le premier quart d'heure du second acte, alors que Lars Søndegaard venait de réaliser trois changements, dont deux offensifs. Magull tentait une nouvelle frappe lointaine dangereuse que Christensen détournait en corner (56'). Et sur celui-ci, Magull trouvait la tête de Schüller, qui s'élevait plus haut que tout le monde et marquait dans le but vide, Christensen ayant raté sa sortie (2-0, 57'). Martina Voss-Tecklenburg répondait à son homologue danois avec trois changements, dont la sortie de la deuxième buteuse du jour, et Lena Lattwein trouvait le poteau de la tête sur corner à peine entrée en jeu (62'). Parmi les rares occasions danoises, des corners : Sevecke (67') puis Nadia Nadim (76') de la tête ne trouvaient pas le cadre. Malchanceuse quelques minutes plus tôt, Lattwein allait enterrer les derniers maigres espoirs danois. Sur coup franc, Lena Oberdorf à l'entrée de la surface déviait le ballon pour sa partenaire en club, seule au deuxième poteau, qui ne laissait aucune chance à Christensen (3-0, 78'). La fête n'était pas finie pour la Mannschaft, qui allait marquer un dernier but par l'intermédiaire d'Alex Popp, pour son premier match dans un Euro. Servie par Sydney Lohmann depuis le couloir gauche, elle envoyait une tête puissante au fond des filets danois (4-0, 86'). Le score n'évoluait dans la fin de match. L'Allemagne a une profondeur de banc qui n'a que peu d'égal et en a fait l'étalage dès son entrée dans la compétition, les deux derniers buts impliquant trois joueuses entrées en jeu au cours de la seconde période. La reconquête du titre européen démarre parfaitement pour la Mannschaft, qui n'a pas laissé exister le vice-champion en titre. Il n'y aura pas de points positifs à retenir pour le Danemark, qui a pris l'eau de la première à la dernière minute. A l'image de son équipe, on peut mentionner la toute jeune Katrine Kühl, entrée en jeu en seconde période, et finalement expulsée pour deux cartons jaunes. La bonne prestation de la jeune Lene Christensen dans les buts peut-être, malgré une sortie ratée synonyme de but encaissé. UEFA Women's EURO 2022 - Angleterre - Groupe B - Première journée Vendredi 8 juillet 2022 - 20h00 locales (21h00 françaises) ALLEMAGNE - DANEMARK : 4-0 (1-0) Londres (Brentford Community Stadium) - 15 746 spectateurs Temps ensoleillé (26°C) - Terrain excellent Arbitres : Esther Staubli (Suisse) assistée de Susann Küng (Suisse) et Sara Telek (Autriche). 4e arbitre : Iuliana Demetrescu (Roumanie). Arbitres VAR : Benoît Millot (France) assisté de Maïka Vanderstichel (France) Buts 1-0 Lina MAGULL 21' (Bruun joue en retrait pour Pedersen en défense centrale qui dégage sur Magull qui a pressé à 20 m et s'avance dans la surface pour déclencher une frappe puissante de 10 m du droit dans la lucarne gauche) 2-0 Lea SCHÜLLER 57' (Corner depuis le côté gauche de W repris au premier poteau à 5 m d'une tête décroisée par Schüller) 3-0 Lena LATTWEIN 78' (Coup franc à 40 m côté droit de Rauch pour trouver à 20 m, Oberdorf qui remet de la tête sur Lattwein côté gauche dans la surface qui enchaîne contrôle du droit et frappe puissante du droit de l'angle des 5,5 m au ras du poteau droit) 4-0 Alexandra POPP 86' (Sur une longue diagonale de Brand qui trouve Brand aux 20 m, elle décale sur sa gauche dans la surface pour Lohmann qui centre pour trouver au second poteau Popp qui place une tête plongeante de 6 m) Avertissements : Lena Oberdorf 40', Felicitas Rauch 73', Marina Hegering 90+4' pour l'Allemagne ; Kathrine Kühl 78' et 90+4', Stine Larsen 90+2' pour le Danemark Expulsion : Kathrine Kühl 90+4' pour le Danemark Allemagne 1-Merle Frohms ; 15-Giulia Gwinn, 3-Kathrin Hendrich, 5-Marina Hegering, 17-Felicitas Rauch ; 6-Lena Oberdorf (8-Sydney Lohmann 84'), 13-Sara Däbritz (4-Lena Lattwein 61'), 20-Lina Magull (16-Linda Dallmann 69') ; 9-Svenja Huth (cap.), 7-Lea Schüller (11-Alexandra Popp 61'), 19-Klara Bühl (22-Jule Brand 61'). Entr.: Martina Voss-Tecklenburg Non utilisées : 12-Almuth Schult (G), 21-Ann-Kathrin Berger (G), 2-Sophia Kleinherne, 10-Laura Freigang, 14-Nicole Anyomi, 18-Tabea Waßmuth, 23-Sara Doorsoun-Khajeh Danemark 1-Lene Christensen ; 4-Rikke Sevecke, 3-Stine Ballisager, 11-Katrine Veje ; 19-Janni Thomsen (12-Stine Larsen 83'), 7-Sanne Troelsgaard (15-Kathrine Bühl 56'), 13-Sofie Junge, 23-Sofie Svava (5-Simone Boye Sørensen 70') ; 17-Rikke Marie Madsen (9-Nadia Nadim 56'), 20-Signe Bruun (21-Mille Gejl 56'), 10-Pernille Harder (cap.). Entr.: Lars Søndergaard Non utilisées : 16-Katrine Svane (G), 22-Laura Worsøe (G), 2-Sara Thrige, 6-Karen Holmgaard, 8-Sara Holmgaard, 14-Sofie Bredgaard, 18-Luna Gevitz

×