Euro 2022 - Groupe B - Perniller HARDER a fait le plus dur pour espérer

img

Pernille Harder a offert la victoire au Danemark face à la Finlande (1-0), et permet à son équipe de croire encore à la qualification pour les quarts de finale. Entre les deux vaincus de la première journée avec quatre buts encaissés chacun, le faux-pas était interdit ce soir. Les deux sélectionneurs avaient effectué peu de modifications dans leur composition de départ, mais Elli Pikkujämsä se retrouvait en position de latérale qui ne lui sied guère, et elle allait laisser des grands espaces dont le Danemark profitera sans grand succès en première période. C'est la Finlande qui commençait le mieux en cherchant à faire la différence immédiatement, comme contre l'Espagne, mais la frappe de Natalia Kuikka n'était pas cadrée (2'). Le Danemark prenait cependant rapidement la direction des opérations, et se créait plusieurs belles opportunités. Après une situation dangereuse mais confuse dans la surface finlandaise (6'), Nadia Nadim, une des nouvelles titulaires, éliminait deux joueuses avant de voir sa frappe bien captée par Tinja-Riikka Korpela (9'). Quelques instants plus tard, sur un centre de Sara Thrige, Nadim pensait avoir marqué, commençant à lever les bras, mais c'était sans compter sur la gardienne finlandaise qui allait chercher le ballon près de son poteau (10'). Korpela en vue, pas de but Si la Finlande se manifestait avec une frappe d'Eveliina Summanen manquée car gênée par le bon retour de Signe Bruun (19'), c'est l'attaquante danoise qui portait encore le danger sur les buts de Korpela en contre-attaque, sans trouver le cadre (27'). La gardienne finlandaise réalisait ensuite une bonne sortie devant Pernille Harder, à la lutte avec Kuikka (31'). Le Danemark dominait, mais manquait de justesse et de réussite face à une Korpela très solide dans ses buts. Il y avait peu d'opportunités dans la fin du premier acte mais Emma Koivisto manquait une occasion à quelques minutes de la pause, sa tentative entre tir et frappe passant à côté des buts de Lene Christensen (39'). La première période prenait fin sur un score de 0-0 un peu frustrant certainement pour les vice-championnes d'Europe qui n'avaient cependant pas non plus faire une grosse impression. Harder décisive Dès le retour des vestiaires, le Danemark se créait une grosse occasion avec un service de Harder pour Nadim qui manquait complètement sa reprise (46'), et mettait généralement la pression sur les buts de Korpela, impeccable quand les Danoises parvenaient à se jouer avec justesse et à trouver le cadre. Sofie Junge Pedersen manquait une nouvelle belle opportunité (63'), et Lars Søndergaard effectuait deux changements qui allait rapidement faire effet. Sur son premier ballon, Stine Larsen obtenait un corner, après un duel avec Koivisto au second poteau (65'). Sur une longue chevauchée d'Harder, Karen Holmgaard pour son premier ballon également était parfaitement décalée, mais son indécision permettait à Korpela de gagner le duel (69'). Ce n'était que partie remise pour le Danemark, qui commençait à pousser fort. Sur un centre de Jenny Thomsen, Holmgaard au deuxième poteau trouvait la barre de Korpela, et Harder, à l'affût, ouvrait le score de la tête (1-0, 72'). Un but logique pour Harder et ses coéquipières qui auront assez largement, mais maladroitement, dominé la rencontre. Le Danemark ne parvenait pas à enchainer sur cette ouverture du score, et les changements finlandais en fin de rencontre allait apporter un vrai plus. La plus grosse opportunité du match pour les joueuses d'Anna Signeul était une frappe puissante de Jenny Danielsson dans les arrêts de jeu que Lene Christensen allait enlever de la lucarne (90+3'). Le Danemark s'en sort avec ce qu'elle était venue chercher, les trois points, et aura assez nettement dominé, mais il faudra vraiment hausser son niveau de jeu pour tenter d'aller chercher la qualification pour les quarts de finale face à l'Espagne. La Finlande n'aura pas assez montré pour espérer mieux, et voit ses maigres espoirs de quarts de finale disparaître. UEFA Women's EURO 2022 - Angleterre - Groupe B - Deuxième journée Mardi 12 juillet 2022 - 17h00 locales (18h00 françaises) DANEMARK - FINLANDE : 1-0 (0-0) Temps nuageux (27°C) - Terrain excellent Milton Keynes (MK Stadium) - 11 615 spectateurs Arbitres : Iuliana Demetrescu (Roumanie) assistée de Petruta Iugulescu (Roumanie) et Anita Vad (Hongrie). 4e arbitre : Cheryl Foster (Pays de Galles). Arbitres VAR : Pol van Boekel (Pays-Bas) assisté de Dennis Higler (Pays-Bas) But 1-0 Pernille HARDER 72' (Centre depuis la droite de Thomsen qui arrive au second poteau sur la tête de K.Holmgaard qui trouve la barre et vient rebondir juste devant le but. Harder n'a plus qu'à conclure de la tête à bout portant) Avertissement : Rikke Sevecke 66' pour le Danemark Danemark 1-Lene Christensen ; 4-Rikke Sevecke, 3-Stine Ballisager, 11-Katrine Veje ; 2-Sara Thrige (23-Sofie Svava 56'), 7-Sanne Troelsgaard (12-Stine Larsen 64'), 13-Sofie Junge, 19-Janni Thomsen ; 9-Nadia Nadim (14-Sofie Bredgaard 56'), 20-Signe Bruun (6-Karen Holmgaard 64'), 10-Pernille Harder (cap.) (5-Simone Boye Sørensen 87'). Entr.: Lars Søndergaard Non utilisées : 16-Katrine Svane (G), 22-Laura Worsøe (G), 8-Sara Holmgaard, 17-Rikke Marie Madsen, 18-Luna Gevitz, 21-Mille Gejl Finlande 23-Tinja-Riikka Korpela (cap.) ; 5-Emma Koivisto, 16-Anna Westerlund (13-Jenny Danielsson 90'), 15-Natalia Kuikka, 2-Elli Pikkujämsä ; 19-Essi Sainio, 10-Emmi Alanen, 20-Eveliina Summanen, 4-Ria Öling ; 18-Linda Sällström (8-Olga Ahtinen 76'), 17-Sanni Franssi. Entr.: Anna Signeul Non utilisées : 1 Katriina Talaslahti (G), 12-Anna Tamminen (G), 6-Anna Auvinen, 9-Juliette Kemppi, 11-Nora Heroum, 14-Heidi Kollanen, 21-Amanda Rantanen, 22-Jutta Rantala

×