Interdit à la Coupe du Monde, Budweiser offre ses bières au vainqueur

img

Budweiser ne pas pas pouvoir écouler ses stockes de bières alcoolisée au Qatar lors de la Coupe du monde : la marquer américaine a donc eu une idée pour se faire un peu de pub. Budweiser a toujours sa bière entre la gorge et dans ses entrepros… Le sponsor FIFA pour ce Mondial n’a pas apprécie la décision d’interdire la vente de bière dans les stades et aux alentours. Place désormais à la vengeance. La marque américaine réclamerait 45,5 millions d’euros de dédommagement à l’instance internationale selon le The Sun. Cette somme serait déduite du prochain sponsoring prévu pour la prochaine Coupe du Monde, organisée en Amérique du Nord en 2026. Budweiser la joue fine, puisque le prochain mondial se jouera non plus à  32 équipes, mais 48. Pub gratuite et plus importante donc, dans son pays d’origine… En attendant, la marque a montré ses stocks en les promettant… au pays vainqueur du Mondial.  « Nouvelle journée, nouveau tweet, indique la marque. Le pays vainqueur gagne les Buds. Qui les aura? », a écrit Budweiser. En espérant que ce soit un pays qui autorise la consommation d’alcool… New Day, New Tweet. Winning Country gets the Buds. Who will get them? pic.twitter.com/Vv2YFxIZa1 — Budweiser (@Budweiser) November 19, 2022 L’article Interdit à la Coupe du Monde, Budweiser offre ses bières au vainqueur est apparu en premier sur Kick Football.

×