Guilavogui et Laïdouni écartés, la recherche de la sentinelle se poursuit à l’étranger,

img

À travers un long article, Bertrand Queneutte affirme que le MHSC est encore et toujours à la recherche d'une sentinelle. Ce dossier, ouvert sous l'ère Der Zakarian, n'a toujours pas trouvé d'issue alors que Joris Chotard a joué les pompiers de service la saison passée à un poste qui n'est pas le sien. Les dirigeants Héraultais sont donc toujours sur le qui-vive, mais les finances du club, qui n'a toujours pas réalisé de vente substantielle cet été, font que les supporters doivent s'armer de patience dans ce dossier. Dans l'attente d'un départ, le MHSC travaille malgré tout sur de nombreuses pistes pour se renforcer à ce poste. Cela ne se fera pas à travers Aïssa Laïdouni, longtemps évoqué au début du mercato, ni Joshua Guilavogui. L'international Français, pisté en janvier d'après Bild, avait finalement rejoint les Girondins de Bordeaux en prêt en provenance de Wolfsbourg avec qui il a marqué ce week-end. Mais le journaliste de France Bleu Hérault parle de plusieurs noms sur la liste du board Montpelliérain, notamment à l'étranger.

×