img

La dernière fois qu’on a rencontré Clermont en officiel?

Notre prochain adversaire, le Clermont Foot 63 promu cette année, est le premier club auvergnat de l'histoire à avoir l'honneur d'évoluer dans l'élite. Le MHSC a pris l'habitude de l'affronter lors des préparations estivales et s'est même fait renverser (2-3) à l'occasion de leur dernier rendez-vous en juillet. Mais en compétitions officielles, les deux clubs ne s'étaient plus rencontrés depuis plus de 12 ans. Les calculs nous renvoient sans qu'on s'étonne à la saison 2008-09 qui a vu notre club retrouver la Ligue 1. Lors de la 30ème journée de Championnat en avril, les hommes de Rolland Courbis en course pour la montée s'imposaient 2-1 à La Mosson face aux troupes de Didier Ollé-Nicolle. Víctor Hugo Montaño ouvrait le score peu avant la pause sur une "spéciale Thierry Henry", enroulé en lucarne opposée côté gauche, puis en seconde période Alberto "Tino" Costa doublait la mise sur un coup-franc anodin mais bien aidé par une grossière bourde du gardien clermontois (doublure entrée en jeu suite au carton rouge du titulaire en première) qui voyait le ballon lui filer entre les doigts, lui rebondir sur le visage et retomber derrière sa ligne. La réduction du score ne changeait rien à l'issue du match.Pour l'anecdote, un certain Mustapha Yatabaré était titulaire lors de cette rencontre côté auvergnat, où il découvrait la Ligue 2 à l'époque. Le MHSC par ailleurs venait d'y recruter Joris Marveaux, repéré quelques mois auparavant. Par la suite, d'anciens Pailladins comme Ahmed Madouni, Romain Armand, Jacques Salze (défenseur passé par Grammont sans signer pro, mais qui a eu sa revanche en marquant contre nous avec Créteil en 2006), Guillaume Moullec, Grégory Lacombe ou Anthony Lippini, ainsi qu'un futur ex-Pailladin, Yacouba Sylla, y évoluèrent sous les ordres de... Michel Der Zakarian puis Régis Brouard, avant que Gaëtan Laborde y soit prêté six mois par Bordeaux.

×